«

»

Imprimer ceci Article

L’entreprise, acteur de la solidarité intergénérationnelle dans la société

L’objectif premier d’une entreprise n’est pas de relever les défis de société, sauf quand les défis de société deviennent un défi pour l’entreprise. Le défi du vieillissement des effectifs ne sera pas relevé en favorisant le départ des seniors, bien au contraire ! Voilà pourquoi l’entreprise est invitée à devenir un acteur majeur de la solidarité intergénérationnelle avec en prime, une performance accrue. Le prix à payer ? Apprendre à faire travailler ensemble plusieurs générations !

L’inquiétante évolution démographique de l’Europe

  • Le vieillissement de la population est la tendance de fond la plus forte des cinquante prochaines années, annonçait déjà Ben Bernanke, le président de la FED américaine, en 2006. En l’an 2000, avec 6 milliards d’habitants environ, la planète comptait 7 % de personnes de plus de 65 ans. En 2050, c’est 16% de la population qui aura plus de 65 ans, ce qui représentera  un ratio de dépendance de un pour 4 comparé à un pour neuf aujourd’hui. Depuis un siècle dans les pays occidentaux, le taux de fertilité a été divisé par deux et l’espérance de vie a doublé. Nos sociétés se dirigent rapidement inéluctablement et assez rapidement vers la situation du Japon aujourd’hui. Les marchés et les entreprises vont donc faire face à une situation radicalement nouvelle. Selon les experts, ce vieillissement aura pour effet une baisse de la productivité aussi bien dans les services que dans la production sauf si on revoit les modes de travail.

Se séparer des plus anciens devient une erreur avérée

  • Compte tenu de la tension à venir sur le marché des compétences, il faudra donc arrêter de se séparer des plus anciens. Pour les garder, et les garder motivés, il faudra aussi apprendre à les utiliser autrement. C’est toute la gestion des ressources humaines qui devra changer dans l’entreprise. Les entreprises occidentales sont concernées au premier chef car la croissance des pays occidentaux sera pénalisée par leur faible croissance démographique. Tous les leviers devront être sollicités pour rattraper l’écart de croissance avec les autres pays : augmenter le taux de fertilité, faire appel à l’immigration et travailler plus longtemps. Les grands groupes internationaux, avec leur implantation plus diversifiée dans le monde, se porteront mieux que ceux qui seront restés sur leur marché intérieur en Occident.

L’entreprise, acteur de la solidarité intergénérationnelle dans la société

  • La Corée du Sud, avec son programme ‘Silver Learning’, a su reconnecter ses anciens avec la société numérique. Et chacun connaît la corrélation positive entre la proportion d’habitants équipés et connectés à internet, et le PIB du pays.  C’est grâce à l’initiative d’entreprises privées en Corée, que le pays a pu répondre à l’enjeu économique et social repris par le Parlement européen aujourd’hui.
  • En Corée, l’arrivée de la  génération Y, qui constitue 50 % de la population mondiale, a été mise à profit pour aider les anciens à redevenir utiles dans la société. Le lien créé entre les plus anciens et les plus jeunes a permis à ces derniers de mieux comprendre leur histoire, celle de leur pays et leur propre identité. (1)
  • Les opportunités liées au développement du marché des seniors, qui représenteront bientôt 50 à 80 % de la consommation totale, sont considérables. Les entreprises qui gagneront sont celles qui sauront profiter de cette transformation inéluctable de tous les marchés avec la masse croissante des consommateurs de 55 ans et plus. Ces clients demandent davantage de tranquillité, de facilité et de stabilité. Ces changements de critère de consommation appellent des produits plus simples, plus faciles d’utilisation et un marketing adapté qui ne stigmatise pas les consommateurs plus âgés.

La solidarité intergénérationnelle dans l’entreprise est source de performance

Si la coopération intergénérationnelle apporte un avantage économique à la société, il va de même dans l’entreprise. Certaines entreprises indiennes ou brésiliennes ont démontré des résultats spectaculaires en s’adaptant à la nouvelle donne générationnelle. Avec des changements radicaux en matière de management et d’organisation du travail, ces entreprises ont réussi à fidéliser les plus jeunes et garder leurs anciens collaborateurs motivés et performants. Ces champions du management de cette nouvelle dimension de la diversité constituent de bons exemples des voies nouvelles que les entreprises européennes peuvent emprunter.

C’est l’ambition de l’Observatoire du Management Intergénérationnel (OMIG) de faire connaître les expériences des entreprises, – déjà nombreuses -, qui se sont engagées dans la pratique du management générationnel, et qui font preuve d’une inventivité prometteuse dans un domaine où presque tout reste à inventer !


(1) article La Croix ‘les pays et mamies blogueurs de Corée du Sud’ 22 juin 2010

A propos de l'auteur

Marc Raynaud

Président fondateur de l’OMIG (www.omig.fr). Français et canadien, Marc est consultant-expert en management intergénérationnel. Fondateur de InterGénérationnel© (www.intergenerationnel.fr), Marc combine un expertise de plus de 20 ans en management interculturel précédée d’une expérience de 10 ans comme manager puis directeur général de filiale dans de grandes sociétés telles que Air Canada, Bell Canada et Alcan. Conférencier et consultant dans 20 pays, Marc favorise la coopération et le rapprochement d’équipes, de managers et d’experts de générations et de cultures différentes. Il aide leurs dirigeants à prendre en compte la nouvelle donne générationnelle, à adapter leur entreprise et à mettre en place un mode de management plus efficace, innovant, en phase avec les évolutions de la société. Pour contacter Marc Raynaud : marc.raynaud@omig.fr

Lien Permanent pour cet article : http://www.omig.fr/blog/2011/10/l%e2%80%99entreprise-acteur-de-la-solidarite-intergenerationnelle-dans-la-societe/

2 pings

  1. OMIG - L’intergénérationnel s’invite dans la campagne présidentielle 2012 » OMIG

    […] être les incitations financières au développement des pratiques intergénérationnelles, c’est aux entreprises qu’il reviendra d’inventer un nouveau management (2). Les plus en avance sur le sujet s’investissent dans cette voie parce qu’elles ont compris que […]

  2. OMIG - « Contrat de Génération » : encore un effort Monsieur Hollande ! » OMIG

    […] Lire sur ce blog l’article de Marc Raynaud : « L’entreprise, acteur de la solidarité intergénérationnelle dans la société » […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *